Des agences proches de chez vous
en région Normandie et Centre
Contrat de construction et garanties incluses
Accompagnement et conseil
jusqu’à la remise des clés

Quel mode de chauffage pour ma maison ?

hands 1176674 1280 3

Parmi les décisions importantes que vous devez prendre lors de l’élaboration de votre projet de construction, se place le choix du mode de chauffage.

 

Alors quels sont les différents modes de chauffage et quel est celui qui correspond à vos besoins ?

 

1 - La chaudière gaz à condensation + ballon thermodynamique pour l’eau chaude sanitaire

 

AVANTAGES :

 

- Un meilleur rendement qu’une chaudière classique : la chaudière à condensation récupère un maximum d’énergie dans les fumées issues de la combustion du gaz. Cette chaleur latente récupérée est ensuite utilisée afin de chauffer le logement sans installer d’autres dispositifs de chauffe.

 

- Votre eau chaude sanitaire grâce à une énergie gratuite et inépuisable : Pour fonctionner, un chauffe-eau thermodynamique exploite la chaleur de l’air. En effet, il capte les calories contenues dans l’air de la pièce où il est installé, mais aussi dans l’air extérieur ou dans l’air extrait par une VMC pour ensuite les redistribuer dans un ballon. Le chauffe-eau thermodynamique utilise comme source d’énergie principale les calories présentes dans l’air.

 

INCONVÉNIENT :

 

Souvent installé dans le cellier, le ballon thermo dynamique occupe une place importante dans cette pièce au détriment de rangements par exemple.

 

 

2 – La chaudière hybride

 

Elle fusionne deux technologies pour répondre aux besoins de chauffage et d’eau chaude sanitaire :

 

- une chaudière à condensation fonctionnant au gaz.

- une pompe à chaleur électrique qui utilise l’air ambiant.

 

AVANTAGES :

 

- La pompe à chaleur air – eau permet d’utiliser l’air comme énergie primaire lorsque la température extérieure est douce, avec une COP (COefficient de Performance) très élevé. Dès que la température extérieure chute en dessous de 5 à 7 °C, c’est alors que le système de pilotage, dispositif qui calcule à chaque instant quelle configuration sera la plus rentable, intervient et met en marche la chaudière à condensation. La chaudière a un rendement constant selon la température extérieure, qu’elle fonctionne en appoint ou tout bonnement à la place de la pompe à chaleur.

 

- Bien qu’elle soit récente et n’ai pas encore été éprouvée très longtemps, elle combine deux systèmes ayant déjà fait leurs preuves et tire parti de leurs avantages respectifs.

 

INCONVÉNIENT :

 

Parmi les rares inconvénients d’une chaudière hybride, le couplage de deux technologies gonfle le prix de la maintenance annuelle (une centaine d’euros supplémentaire).

 

 

 

3 – Pompe à chaleur

 

Elle est constituée de deux modules reliés entre eux par un fluide frigorigène.

 

- Un premier module est placé à l’extérieur, il est chargé de capter les calories de l’air, qui sont ensuite utilisées pour chauffer l’eau de votre réseau de chauffage.

 

- Le deuxième module est placé à l’intérieur et est raccordé au réseau de radiateurs ou au plancher chauffant, il va diffuser la chaleur dans le logement.

 

AVANTAGES :

 

- Une faible consommation électrique : pour 1 kWh d’électricité consommé pour fonctionner, la pompe à chaleur restitue 3 à 4 kWh de chaleur.

 

- Un confort d’utilisation : la pompe à chaleur fonctionne de manière autonome, elle chauffe rapidement et assure une température stable dans toute les pièces.

 

INCONVENIENTS :

 

- Le niveau sonore de l’unité extérieure : celui-ci délivre environ 45 décibels soit le bruit d’un lave vaisselle en fonctionnement. Il faut donc éviter de le placer contre le mur d’une chambre ou de la pièce de vie afin qu’aucun bruit ne gêne les occupants.

 

- Des performances qui varient selon la température extérieure : la pompe à chaleur atteint un meilleur rendement lorsque la température extérieure n’est pas trop basse.

Par conséquent, en Haute-Normandie les hivers dépassant parfois les – 6 °C, la pompe à chaleur aura un rendement moyen moins important.

 

 

4 – Poêle à granule

 

AVANTAGES :

 

- Le confort : la programmation, le réglage de la température, de la soufflerie .. apportent un grand confort d’utilisation.

 

- La simplicité : Le poêle à granulé est un appareil complexe. Mais il reste facile à utiliser. On appuie sur un bouton et le poêle démarre.

 

INCONVÉNIENTS :

 

- Non compatible avec toutes les superficies en tant que mode de chauffage principal : les habitations aux normes RT 2012 nécessitent une puissance de 60 W (0,6 kW) par mètre carré. Prenons l’exemple d’un logement de 90 m², la puissance du poêle à granulés est de 5, Kw (90 x 0,6). Dans le cas ou la valeur calculée ne correspond pas à une puissance disponible, il convient de se rapprocher au maximum de la puissance nécessaire par excès, soit dans notre exemple 6 Kw.

 

- Le stockage des granulés : En vrac ou en sac, le choix d’un poêle à granulés demande de bien réfléchir au stockage de ces derniers. Une tonne de granulés représente 66 sacs de 15 kg à stocker dans un sec et si possible non loin du poêle. En résumé votre garage aura comme seul utilité de le stockage du granule.

 

Nous sommes à votre disposition afin de vous accompagner au mieux dans le choix de votre mode de chauffage. 

 

Retour aux Actualités